Comment supprimer un logiciel malveillant ?

Même les utilisateurs les plus prudents peuvent être victimes d’une infection de logiciels malveillants. Personne n’est en effet à l’abri d’un phishing ciblé ou autres attaques informatiques. Si par malheur, votre machine a été infectée par un logiciel malveillant, voici quelques démarches à suivre pour sortir de cette situation.

1. La vérification de l’infection

Vous avez remarqué que votre machine n’est plus aussi réactive qu’avant. En effet, celle-ci est devenue lente. Il y a de nombreuses fenêtres pop-up qui s’ouvrent constamment sur votre écran. Vous supposez alors que votre ordinateur a été infecté par un logiciel malveillant. Pour avoir le cœur net, vous pouvez installer des outils gratuits de Microsoft. Pour les télécharger, rendez-vous sur la page web d’Outils Sysinternals. À l’aide d’outils d’exploration des processus et d’exécution automatique, il est possible de détecter la présence d’un éventuel programme malveillant.

2. La suppression des menaces

Après diagnostic, votre machine a été bel et bien infectée par un logiciel malveillant. Si les outils Microsoft n’ont pas eu raison du programme, vous pouvez alors effectuer une suppression manuelle des fichiers. Pour procéder, il convient avant tout de mettre à jour votre antivirus et vos outils d’analyse de programmes malveillants. Si vous voulez éliminer le virus de votre ordinateur, commencez alors par vous déconnecter d’internet, puis redémarrez votre PC en mode sans échec. Le fait de travailler hors ligne permet de limiter les dégâts. Lorsque vous êtes en mode sans échec, utilisez l’outil de nettoyage de disque pour supprimer les fichiers temporaires. Cette méthode a le mérite d’accélérer les analyses et de supprimer les programmes malveillants cachés. Une fois que vous avez fait le nettoyage du disque dur, procédez à une analyse sur demande. Privilégiez une analyse complète, car une analyse rapide peut ne pas détecter les logiciels malveillants cachés dans votre système d’exploitation. En cas de présence d’une menace, l’outil va la supprimer ou la mettre en quarantaine. Comme conseil, relancez une seconde analyse à l’aide d’un logiciel antivirus afin d’écarter tout danger.

3. Les mesures pour éviter une nouvelle infection

La suppression du logiciel malveillant ne signifie pas la réparation des dégâts. Le programme en question a probablement récupéré et envoyé vos identifiants, vos mots de passe ou autres données importantes. Après le nettoyage, vous aurez encore à modifier tous vos mots de passe, surtout ceux des comptes bancaires. Il faut aussi veiller à ce que tous les logiciels et le système d’exploitation soient à jour. Le cas échéant, cela peut constituer une brèche pour une éventuelle infection. Pensez à vérifier les paramètres de vos navigateurs. Examinez toujours les pièces jointes avant de les ouvrir. Pour terminer, installez une solution de sécurité plus fiable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Article précédent Focus sur les agences de référencement